Lola ya bonobo

Lola Ya Bonobo - Le paradis des Bonobos

 

Lola Ya Bonobo

"Lola Ya Bonobo", qui signifie "Le paradis des bonobos" en lingala, a été créé pour recueillir les bébés bonobos, sauvegarder l'espèce et sensibiliser la population locale à ce trésor 100% congolais qu'est le bonobo.

 

Localisation Périphérie de Kinshasa, Congo

 

Existe depuis 1994

 

Naissance du sanctuaire

 

En 1993, alors qu'elle travaille comme volontaire au zoo de Kinshasa, Claudine André se prend d'affection pour un bonobo qui se laisse mourir et se lance le défi de lui sauver la vie. Claudine qui ? Claudine André, femme d'engagement pleine d'énergie qui a passé toute sa vie en Afrique grâce à un père vétérinaire qui l'a sensibilisée à l'amour de la nature et des animaux. Une vocation naît alors en elle, qui ne la quittera plus jamais. L'année suivante, elle commence son incroyable travail auprès des bonobos et très vite, de plus en plus d'animaux sont placés à sa charge. En 2002, on lui confie 35 hectares de forêt en périphérie de Kinshasa, "Lola Ya Bonobo", "Le paradis des bonobos" est né.

 

Le bonobo, un primate 100% congolais

Le bonobo est un singe avec lequel nous partageons 98,7% de notre patrimoine génétique.

 

C'est une espèce endémique de la République Démocratique du Congo, vous ne pourrez donc en voir nulle part ailleurs.

 

Le bonobo vit au fin fond de la forêt du bassin du Congo, dans une zone de forêt marécageuse située entre le fleuve Congo au nord et les rivières Kasai et Sankuru au sud.

 

Sa grande particularité est de régler le moindre conflit par le sexe ce qui en fait un animal pacifique. Ce sont les femelles qui font régner la paix au sein des groupes et les actes et jeux sexuels font partie intégrante de leur quotidien, quel que soit l'âge des primates, des jeux qui jouent un rôle essentiel dans leur vie sociale et la préservation de la paix au sein de la communauté. Bien-être, sérénité et vie en communauté sont les maîtres-mots chez le bonobo. Un exemple à suivre pour nous autres les êtres humains ?

 

Malheureusement, le bonobo est en voie d'extinction à cause du braconnage et de la déforestation. Il est également victime du trafic de viande de brousse. Ainsi, lorsqu'une maman est tuée pour sa viande, le bébé lui, est vendu sur le marché comme animal de compagnie. C'est là que Lola Ya Bonobo entre en jeu.

 

Les objectifs de Lola Ya Bonobo

 

- La sauvegarde de l'espèce : Lorsqu'un bonobo arrive à Lola, soit parce qu'il a été saisi par le ministère de l'environnement congolais auprès de trafiquants, soit parce que son propriétaire l'a remis volontairement au sanctuaire en apprenant que sa détention était illégale, il faut généralement le remettre sur pied car les animaux ont été victimes de malnutrition, ils sont épuisés par le long voyage qui les a sorti de la forêt et parfois même, ils ont été mutilés. Or, lorsqu'un bonobo n'a pas le moral, il se laisse mourir et garder un bébé qui a perdu sa mère en vie relève du miracle.

 

Après un bilan médical complet, les bébés bonobos sont pris en charge psychologiquement par des "mamans de substitution" bien humaines qui sont là pour s'occuper d'eux comme de leurs propres enfants. A force d'amour et de réconfort, le bonobo retrouve l'envie de vivre. Quatre mamans de substitution sont là pour que les petits puissent effectuer leur transfert affectif et retrouver goût à la vie. A l'âge de 5 ou 6 ans, ils quittent ensuite la nursery et sont introduits dans un des groupes d'adolescents et d'adultes qui évoluent dans la forêt de Lola.

 

- L'éducation : En plus de sauver le bonobo, Lola a pour mission de faire de la conservation intégrée, c'est-à-dire qu'elle éduque ou sensibilise les populations afin que les Congolais comprennent bien l'importance de préserver cette espèce.

 

De nombreux groupes scolaires viennent ainsi chaque jour visiter le sanctuaire et observer les bonobos dans un environnement naturel, leurs comportements, leurs habitudes. Ensuite, en fonction de l'âge de chacun, on leur propose des films pédagogiques, des débats ou encore des jeux éducatifs autour de l'animal chéri.

 

Des éducateurs de Lola se déplacent également dans les écoles pour offrir leur expérience et mettre en place un véritable suivi pédagogique. L'éducation des acteurs de l'environnement n'est pas oubliée non plus tout comme celle des provinciaux et notamment des villageois entourant Ekolo Ya Bonobo.

 

© All Rights Reserved.

ASBL