Le Bazin

Les origines du bazin

Vous aussi êtes séduites par le bazin. C’est dans des vêtements réalisés avec cette matière que vous vous parez lors de fêtes. Mais connaissez-vous vraiment ce tissu ? Kadidia.com vous présente cette étoffe plus qu’à la mode.

 

Une fabrication artisanale

 

Le bazin est constitué d’un tissu 100% coton qui vient principalement d’Allemagne. Il est fabriqué dans des usines de textile. En Afrique, de telles usines n’existent pas faute de moyens. Exporté sur le continent noir, ce tissu simple est ensuite travaillé artisanalement pour devenir un tissu noble caractérisé par une raideur et une brillance éclatante.

 

La première étape de ce travail artisanal consiste à teindre le tissu blanc. La technique utilisée permet de préserver de la teinture certaines parties du tissu et de former ainsi des motifs en anneaux ou en bandelettes. On peut également choisir de garder le blanc immaculée du tissu. L’étoffe est ensuite amidonnée puis frappée par des tapeurs de bazin. Avec un maillet en bois, ils frappent à grands coups le tissu. Résultat final : le simple tissu en coton se transforme en un noble bazin. C’est ce bazin qui est alors utilisé pour confectionner les vêtements que vous appréciez tant. Agrémenté de borderie et de surpiqures, c’est en effet, la tenue parfaite pour les grandes occasions. Le bazin est également utilisé en décoration intérieure pour la confection de rideaux ou de linge de table.

 

Bazin riche ou moins riche ?

 

Il faut distinguer deux types de bazin. Le « bazin riche » ou « super riche » et le bazin « moins cher ». La première catégorie de bazin est celle qui est 100% coton et dont la fabrication est entièrement artisanale. Ce « bazin riche » doté d’une très grande qualité coûte très cher. La seconde catégorie de bazin est d’une qualité moindre. Ce bazin qui vient de Chine est un mélange de coton et de fibres synthétiques. Il est beaucoup moins résistant que le « bazin riche » et est vendu beaucoup moins cher. Ainsi, au Mali, un mètre de « bazin riche » coûte entre entre 5000 et 5500 Francs CFA alors que le bazin made in China varie de 1500 à 3500 FCFA.

 

Où trouver des « bazins riches » ?

 

Le Mali est le pays d’Afrique qui produit le plus de bazin. A Bamako, il existe de nombreux ateliers de teinture. Les nombreux bazins confectionnés sont vendus dans tout le pays et sont également exportés partout dans le monde. Africains, Européens comme Américains viennent au Mali pour s’approvisionner en Bazin.

La teinture malienne est très appréciée. On l’a dit plus résistante.

Dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, la production de bazin artisanal est aussi présente mais de manière plus limitée. C’est le cas au Sénégal, au Ghana et en Côte d’Ivoire.

 

Cet article a été publié le mardi 4 octobre 2011 à 16 h 09 minet est classé dans Mode. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

 

 

© All Rights Reserved.

ASBL