artiste peintre1

LARE Tchabré Yendubuam Gaétan

 

 

LARE Tchabré Yendubuam Gaétan surnommé le « génie de la peinture ou maître » est un artiste peintre, dessinateur, sculpteur, staffeur, calligraphe, concepteur de logo et de monument, originaire de la région des savanes (nord Togo). Il est né le 22 Octobre 1973 dans la capitale togolaise, Lomé, précisément dans le quartier Kodjoviakopé . L’artiste est le fils de LARE Nadjar Nestor, inspecteur principal des finances et trésor et de NAHM-TCHOUGLI Boumpoa Kompole , ménagère, qui réalise aisément son art grâce à son talent inné.

 

 

Durant son cursus scolaire, de l’école primaire au lycée, il fut toujours premier en Dessin. L’envie d’adopter et de se perfectionner en art plastique le poussa à se retirer des bancs en 1999 pour des recherches autodidactes qui l’on amenées à s’intéresser aux œuvres des grands maitres de l’Art, notammemt Léonard de Vinci, Michel ange, Van Gogh, Paul Gauguin, Pablo Picasso, qu’il essaie d’imiter. En 2005 il trouva un style propre à lui, style dont le principe n’est autre que l’harmonie de l’abstrait avec le naturel, l’effet thérapeutique des couleurs, le mélange du concret et de l’abstrait, le fond et la forme.

 

EXPOSITION

 

L’artiste Tchabré a produit plus de 700 œuvres à savoir des tableaux, des sculptures, des dessins, des céramiques, des poteries etc.

Laré qui exposait depuis qu’il fut lycéen lors des semaines culturelles, est maintenant auteur de plusieurs expositions, au Togo surtout au Burkina Faso dans la galerie Villa Sikandra chez M. Jean Jacques Beylac dans le quartier Cissin . Il a exposé également ses œuvres à la 19ème foire internationale de la CEDEAO en 1999.

Notons que le plasticien a été le premier sur 80 artistes de nationalités confondues au concours de peinture organisé à Ouagadougou dont le thème est « L’homme et la nature »,

 

RAPPORTS DE TCHABRE AVEC LA GALERIE VILLA SIKANDRA

 

En décembre 2001 Tchabré s’est mis en contacte avec les responsables de la villa sikandra , MM Soalla Toussaint et Jean Jacques Beylac. Cette rencontre lui a permis d’élargir l’horizon étriqué de ses connaissances artistiques grâce aux différents entretiens qu’il a eu et continu d’avoir avec M. Beylac.

Avec ce dernier Laré a découvert l’approche de l’art pictural qu’il a associé à ses connaissances pour perfectionner son art , tant au niveau des techniques que des émotions qu’il accouchait sur ses toiles. A ce jour il poursuit sa quête avec des motivations croissantes.

 

TECHNIQUES ET SUPPORTS DE TRAVAIL

 

Tchabré utilise tous supports de travail comme : pigment d’arbres sur toile, argile sur toile, peinture à huile sur toile, excrément d’insectes, de reptiles et des animaux sur toile, collage sur toile avec des objets de récupérations. Quant à ses œuvres en pantin, en monument, il utilise pour l’ossature  des barres de fer, le fil de fer, du grillage, des boîtes de conserve et pour le revêtement du corps, il se sert du carton traité et pilé, d’argile, de ciment, d’herbe pilée, de bourse de bœuf ou de chèvre.

 

PROJETS DANS L’ART

Son ambition est de créer un centre d’art polyvalent où se fera : l’Art plastique, le Dessin, la Sculpture, la Calligraphie, la Sérigraphie, la Poterie la Menuiserie en bois et en aluminium, le Staff, la Soudure, la Musique et une Bibliothèque. Yendubuame aspire également engager des entités talentueuses en Art, certes former toute personne amoureuse de l’art et d’architecture.

 

OBJECTIFS DANS L’ART

 

M Tchabré envisage atteindre le degré des grands maîtres de l’art tels Leonard de Vinci , Pablo Picasso, Michel ange, le Corbusier, Paul Gauguin etc… dont les oeuvres l’inspirent. Il vise également sortir de l’ordinaire vers l’extraordinaire, ce qui le pousse à être toujours à la poursuite de la perfection et de l’objectivité.

 

 

 

© All Rights Reserved.

ASBL